• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
aspergillus niger. © inra, umr bcf

Bioraffinerie des lignocelluloses

Développer l'usage des ressources renouvelables en substitution des ressources fossiles pour obtenir non seulement des biocarburants mais aussi des matériaux et des molécules pour la chimie sans pour autant accroître la pression sur les terres cultivables.

Ce programme ambitionne de développer la bioraffinerie de la biomasse lignocellulosique à partir de nos connaissances combinées sur la biomasse et ses procédés de transformation

La démarche de ce programme est de partir d’un cahier des charges de la qualité et des fonctions que doit remplir le produit à obtenir, d’optimiser ou développer le procédé le mieux adapté pour combiner ces critères de qualité et l’aptitude à la transformation de la plante.

Approche générale du progremme Bioraffinerie des lignocelluloses CEPIA 2013. © Inra
Approche générale du progremme Bioraffinerie des lignocelluloses CEPIA 2013 © Inra

3 axes thématiques structurent ce programme

  • la biomasse lignocellulosique et les questions relatives à sa structure, sa variabilité, ses propriétés, en incluant les outils pour la caractériser
  • la déconstruction de la biomasse, son fractionnement, sa fonctionnalisation intégrant les questions sur les outils biologiques (enzymes microorganismes), le développement de procédés et leur combinaison
  • l’obtention de molécules et assemblages fonctionnels, de leur identification (quelles fonctionnalités sont recherchées) jusqu’à la prédiction des fonctionnalités obtenues à partir d’un couplage biomasse/procédés
  • Une approche transversale « Modélisation »intègre ces 3 axes pour in fine proposer des approches d’obtention raisonnée des produits (molécules ou assemblages fonctionnels)

Présentation détaillée

Programme Bioraffinerie des Lignocelluloses 2

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :